Ludivine Dedonder © belga

Armes nucléaires : la Belgique ne prendra pas d’initiative unilatérale

Le Vif

La Belgique, bien que partisane d’un monde sans arme nucléaire, n’entreprendra ni ne soutiendra aucune initiative unilatérale en faveur d’une révision du partage du fardeau nucléaire au sein de l’Otan, assuré par cinq pays alliés en collaboration avec les Etats-Unis, a déclaré mercredi la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder.

Mme Dedonder (PS) a toutefois précisé que la Belgique souscrivait au concept stratégique de dissuasion de l’Otan – réaffirmé lors du dernier sommet des chefs d’Etat et de gouvernement alliés, le 14 juin dernier à Bruxelles, et qui repose sur une combinaison appropriée de capacités nucléaires, conventionnelles et de défense antimissile.

« Des exercices spécifiques sont organisés dans ce cadre, comme ‘Steadfast Noon’, auquel participent des unités de la composante Air », a poursuivi la ministre, en réponse à des questions des députés Theo Francken (N-VA) et Maria Vindevoghel (PTB-PVDA).

Elle faisait référence à cet exercice annuel de l’Otan, dont l’édition 2021 s’est déroulée la semaine dernière au départ des bases aériennes d’Aviano et de Ghedi (nord de l’Italie), présumées abriter des bombes nucléaires américaines de type B61 – tout comme celle de Kleine-Brogel (Limbourg). La Belgique y a participé avec au moins trois chasseurs-bombardiers F-16, des avions connus pour être à « double capacité (DCA, conventionnelle et nucléaire), selon des témoins.

« En tant qu’allié fiable de l’Otan, la Belgique soutient la politique de l’Alliance et attache une grande importance à la solidarité avec ses alliés. Notre pays n’entreprendra ni ne soutiendra d’initiatives unilatérales », a souligné Mme Dedonder.

« Par ailleurs, notre pays considère toute mesure prise dans le cadre de la non-prolifération, qui accroît la confiance et la transparence en étroite concertation avec les autres partenaires de l’OTAN, comme une source de stabilité. Il considère ces initiatives comme une étape possible vers une nouvelle réduction mondiale du nombre d’armes nucléaires », a-t-elle encore dit.

La base aérienne de Kleine-Brogel est présumée accueillir entre une dizaine et une vingtaine de bombes à gravité de type B-61 pouvant être mises en oeuvre par les F-16 du 10e wing tactique et un détachement américain, le 701st Munitions Support Squadron (701 MUNSS).

Cette présence n’a officiellement jamais été ni formellement confirmée ni démentie par les ministres compétents (Premier ministre, Affaires étrangères et Défense). L’un des seuls responsables politiques à avoir battu ce « ni-ni » en brèche est l’ancien ministre de la Défense, Guy Coëme (PS), qui avait reconnu le 13 décembre 1988 que des armes nucléaires se trouvaient sur la base limbourgeoise. « A l’exception de Kleine-Brogel, il n’y a pas d’autres types d’armes nucléaires dans notre pays », avait-il affirmé devant des journalistes, à la consternation de l’ambassadeur américain de l’époque, Maynard Glitman.

Les États-Unis stationnent en Europe, selon des experts, quelque 150 bombes B61. Elles seraient stockées dans six bases, réparties sur cinq pays: Kleine-Brogel, Büchel (Allemagne), Aviano et Ghedi-Torre (Italie), Volkel (Pays-Bas) et Inçirlik (Turquie) et équipés d’avions F-16 et Tornado à double capacité.

Mme Dedonder a par ailleurs confirmé que les premiers avions de combat de cinquième génération F-35A, destinés à remplacer les F-16 vieillissants, étaient attendus à Kleine-Brogel en 2027, avec un retrait du service prévu des F-16 l’année suivante.

La livraison des F-35, au standard Block 4 Technology Refresh 3 (TR3) débutera en 2023, les huit premiers appareils étant destinés à rester aux Etats-Unis pour l’entraînement du personnel, avant l’arrivée de quatre avions prévue à Florennes en 2025.

« Ce standard offre de nombreuses nouvelles options qui élargissent considérablement les possibilités de l’appareil. Il n’est donc pas nécessaire d’effectuer des adaptations au logiciel fourni », a expliqué la ministre, sans citer explicitement la mission nucléaire.

Partner Content