Afghanistan: au moins cinq morts dans deux attentats à la bombe

(Belga) Au moins cinq personnes ont été tuées, dont un enfant, et 20 autres blessées vendredi dans deux attentats successifs à la bombe à Herat, dans l’ouest de l’Afghanistan, selon les autorités locales.

Les attaques se sont déroulées dans la soirée, alors qu’un groupe de jeunes hommes et d’enfants s’était réuni pour jouer sur un terrain où les bombes avaient été posées. « Cinq personnes ont été tuées et 20 autres ont été blessées », a indiqué à l’AFP Sabit Harwi, porte-parole du bureau des renseignements de Herat, précisant que la police locale a désamorcé deux autres bombes trouvées dans la zone. Toute la zone avait été déminée récemment, a fait savoir M. Harwi, ajoutant que les bombes qui ont explosé vendredi semblaient avoir été posées juste avant l’arrivée du groupe. Un enfant est mort dans l’attaque, a affirmé le directeur des services ambulanciers de Herat, Ibrahim Mohammadi. Proche de l’Iran, Herat est la troisième plus grande ville d’Afghanistan. La situation y était relativement calme ces dernières semaines. En janvier, un attentat à la bombe visant un minibus a tué sept personnes dans un quartier majoritairement habité par la minorité chiite de la ville. Dans une autre attaque survenue plus tôt ce vendredi, cinq enfants ont été tués dans l’explosion accidentelle d’un obus de mortier dans la province de Helmand (sud-ouest), a déclaré à l’AFP Mohammad Qasim Riaz, un responsable local du département de l’information et de la culture. La sécurité dans le pays s’est grandement améliorée depuis la prise de pouvoir des talibans en août et le retrait des troupes américaines d’Afghanistan, après 20 ans de guerre d’usure contre leur présence militaire. Toutefois, plusieurs attaques, dont certaines revendiquées par l’EI-K, la branche locale de l’organisation Etat islamique, surviennent encore. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content