© Miysis

Affaire Cristal Park: la ville de Seraing crée une commission censée faire la clarté sur ce dossier

Le conseil communal de Seraing a approuvé, lundi soir, la création d’une commission dédiée au développement du projet Cristal Park au Val Saint-Lambert. Un projet immobilier qui fait l’objet d’une information judiciaire pour corruption, comme l’a révélé Le Vif. Cette commission, composée d’élus locaux, doit permettre de diffuser « l’ensemble des éléments relatifs au projet ».

Conformément à l’engagement pris à travers la motion votée lors du conseil communal extraordinaire du 2 avril dernier, les élus sérésiens ont voté lundi soir en faveur de la création d’une commission dédiée au développement de ce projet de reconversion du site des cristalleries du Val Saint-Lambert.

Il s’agit de ce dossier dont il est régulièrement question depuis des mois en raison d’un manque d’informations, de transparence et de problèmes financiers mis en avant par les groupes de l’opposition, par ailleurs révélés par une enquête du Vif et de la RTBF.

)

Ce dossier fait également l’objet d’une information judiciaire pour corruption. Pour rappel, la justice cherche, notamment, à déterminer si, comme l’avancent certaines informations, la valeur des terrains vendus par la ville de Seraing à Immoval, la société chargée de développer le projet Cristal Park, n’a pas été sous-évaluée.

Cette commission doit permettre aux parties prenantes de la ville de Seraing d’y diffuser l’ensemble des éléments relatifs au projet Cristal Park. « La volonté est que cette commission soit mise en place le plus vite possible afin d’entendre certaines personnes qui pourraient nous éclairer sur le dossier Immoval. Il s’agit de faire toute la clarté sur le dossier », a indiqué le bourgmestre de Seraing, Francis Bekaert.

Cette commission se composera de neuf membres désignés selon la Clé D’Hondt (Ndlr : système de calcul proportionnel), soit cinq membres PS, deux PTB, un MR et un Ecolo. Des recommandations et/ou des intentions pourront y être émises à destination du conseil communal. La ville de Seraing précise que cette commission se réunira tous les quinze jours, en amont des conseils d’administration d’Immoval ou en lien avec des faits d’actualité. Le bourgmestre a ajouté qu’il sera décidé de la prolonger ou non, en fonction de l’évaluation qui sera dressée, au-delà de septembre prochain.

Par ailleurs, lors de ce même conseil communal, les élus sérésiens se sont exprimés en faveur de la réalisation d’un audit externe par un organisme indépendant.

Partner Content