Activation des plans régionaux en raison des fortes concentrations en particules fines © belga

Activation des plans régionaux en raison des fortes concentrations en particules fines

(Belga) Les plans d’actions régionaux seront activés vendredi et samedi en raison des fortes concentrations en particules fines relevées dans l’air, indique jeudi la Cellule interrégionale de l’Environnement (Celine).

Comme les jours précédents, des concentrations élevées de particules fines ont été mesurées jeudi dans les réseaux de surveillance des trois régions. Les concentrations les plus élevées sont mesurées dans le nord du pays. Le seuil d’information de 50 mg/m3 de PM10 est dépassé en Flandre depuis lundi. Ce seuil est désormais également dépassé en Wallonie et à Bruxelles. Concrètement, cela signifie qu’une limitation de vitesse à 90 km/h s’appliquera sur un certain nombre d’axes routiers et autoroutiers de Flandre et de Wallonie. A Bruxelles, la vitesse maximale autorisée passe à 50 km/h sur les axes structurants limités habituellement à 70 ou 90 km/h. L’accumulation de la pollution atmosphérique émise ces derniers jours par le trafic, l’industrie, le chauffage domestique et l’agriculture ainsi que la persistance de conditions météorologiques défavorables contribueront à une augmentation des concentrations en particules fines, note la Cellule. Sur la base des dernières mesures et prévisions, il y a dès lors de fortes chances pour que les concentrations de particules dépassent 70 microgrammes par mètre cube d’air dans au moins une des trois régions vendredi et samedi. La prolongation ou l’arrêt de la phase d’alerte sera communiqué samedi par Celine. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content