Action collective de Test Achats contre Volkswagen : les plaidoiries fixées en mai 2023 © belga

Action collective de Test Achats contre Volkswagen : les plaidoiries fixées en mai 2023

(Belga) Le tribunal de première instance néerlandophone de Bruxelles a fixé les plaidoiries dans l’affaire « dieselgate », après une brève audience relais lundi, aux 15 et 22 mai 2023. Les débats dans cette action en réparation collective, lancée par Test Achats en vue d’indemniser les propriétaires de véhicules Volkswagen truqués, auront donc lieu un peu plus de sept ans après la révélation du scandale « dieselgate ». En septembre 2015, il est apparu que le groupe automobile allemand Volkswagen avait trafiqué ses véhicules pour fausser les résultats sur leurs émissions polluantes.

L’organisation de défense des consommateurs Test Achats a lancé, en 2016, une action collective contre le groupe Volkswagen et le distributeur automobile belge D’Ieteren, en vue d’indemniser les propriétaires de véhicules Volkswagen équipés du logiciel qui truquait les résultats des émissions polluantes. Le scandale appelé « dieselgate » a révélé, en septembre 2015, que le groupe Volkswagen avait utilisé, entre 2009 et 2015, différentes techniques visant à fausser les résultats des tests sur les émissions polluantes de NO2 et de CO2 de certains de ses moteurs diesel et essence, lors des essais d’homologation. Quelque 11 millions de véhicules dans le monde sont concernés, pour les marques Volkswagen, Audi, Seat, Skoda et Porsche, dont environ 300.000 en Belgique. En décembre 2017, le tribunal de première instance de Bruxelles a jugé recevable l’action en réparation collective lancée par Test Achats contre Volkswagen et D’Ieteren. Test Achats est donc habilité à représenter les utilisateurs de véhicules Volkswagen qui ont été dupés par le constructeur automobile allemand et qui souhaitent être indemnisés. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content