70 Belges rejoignent une manifestation de l’extrême droite radicale à Paris

(Belga) Environ 70 Belges du mouvement Nation, « solidariste et identitaire », ont participé samedi à Paris à une manifestation « contre tous les impérialismes » à l’appel du mouvement d’extrême droite radicale Troisième voie. Plusieurs centaines de personnes formaient le cortège, où se trouvaient également quelques dizaines de partisans du président syrien Bachar el-Assad.

Les manifestants, dont beaucoup avaient le crâne rasé, ont marché derrière les portraits des présidents Bachar el-Assad, Alexandre Loukachenko (Bélarus), Vladimir Poutine (Russie), Hugo Chavez (Venezuela) et du nationaliste serbe Draza Mihailovic (1893-1946), avec pour banderole: « Les héros du peuple sont immortels ». « La France aux Français, la Syrie aux Syriens, le Québec aux Québecois », « Ni gauche, ni droite, troisième voie », « socialo-jihadiste, américano-salafiste, pas de soutien aux terroristes », « Il y en marre des USA et du Qatar, il y en marre de la gauche caviar », ont scandé les manifestants qui ont marché de Odéon au Panthéon. « Nous voulons une France française, dans une Europe européenne », lisait-on sur un tract de la « Nouvelle droite populaire » distribué pendant la manifestation « nationaliste unitaire ». En milieu de cortège, quelques dizaines de Syriens pro-Bachar el-Assad arboraient des portraits du président syrien, de plus en plus isolé dans le monde, et des drapeaux syriens. « Nous avons un but en commun: nous sommes anti-impérialistes. Bachar est le porte-drapeau de l’anti-impérialisme », a déclaré à l’AFP l’un des manifestants, Oman Al Kharib, ingénieur franco-syrien de 50 ans. (KENZO TRIBOUILLARD)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content