© belga

10 suspects arrêtés dans le cadre d’une vaste opération anti-drogue belge

La police judiciaire fédérale d’Anvers a interpellé 10 personnes lors de 13 perquisitions à domicile dans le cadre d’une enquête liée à la drogue, rapporte le parquet d’Anvers. L’enquête tourne autour de deux « familles de la drogue », mais parmi les suspects figurent également six personnes qui travaillent ou ont travaillé pour une autorité portuaire.

L’enquête en question est en cours depuis début 2020, après de possibles attentats à la grenade à Anvers et dans ses environs. Un membre d’une organisation criminelle liée à la drogue a été menacé, vraisemblablement en raison de son implication présumée dans le trafic international de drogue. L’enquête a alors conduit à deux « familles de la drogue », qui étaient peut-être dirigées depuis Dubaï. Les données obtenues dans le cadre de l’enquête Sky ECC, au cours de laquelle la police a pu craquer des messages cryptés, ont fourni des informations supplémentaires, selon le parquet.

L’organisation criminelle visée par la police et la justice aurait été impliquée dans l’importation d’au moins 1,3 tonne de cocaïne à Anvers. Le gang aurait utilisé la fraude au code PIN pour faire récupérer la cocaïne dans le port et la revendre ensuite.

13 perquisitions et 10 arrestations

Au cours de 13 perquisitions à Anvers, Schoten, Wommelgem et dans les prisons d’Anvers et de Wortel, 10 personnes au total ont été interpellées lundi. Six d’entre elles travaillent ou ont travaillé pour une autorité portuaire, dont une femme de 28 ans. Elle est accusée d’avoir effectué des recherches illégales dans des bases de données. La police a également saisi plusieurs véhicules et des articles de luxe lors des perquisitions.

En mars, un suspect de 25 ans avait déjà été arrêté dans le cadre de la même affaire après avoir fui la surveillance électronique dont il faisait l’objet en raison de précédents délits liés à la drogue. Une vidéo d’un enlèvement et d’une agression avait été trouvée sur son téléphone portable lors de son arrestation aux Pays-Bas.

Partner Content