Une fine tranche de boeuf saisie à la poêle, bien assaisonnée, relevée de quelques grains de sésame et arrosée d'une sauce teriyaki. En accompagnement, quelques champignons, des asperges vertes, des betteraves rouges croquantes, un filet d'huile d'olive et de truffe, un peu d'ail. La recette exécutée sous nos yeux par Amir Ilan, chef israélien réputé de Tel Aviv, est simple, mais alléchante. "J'ai désiré relever la saveur umami naturellement présente dans la viande avec une préparation d'inspiration japonaise", explique-t-il à la poignée de journalistes belges réunis autour de sa table de cuisson. Et en viande, ce chef s'y connait, pur carnivore, il nous confie suivre un régime paléo du matin au soir. La particularité et le côté exceptionnel de l'expérience culinaire, réside plutôt dans le fait que nous sommes sur le point de déguster la première véritable pièce de boeuf créée in vitro, à partir de cellules souches animales.
...