La découverte de molécules d'azote dans la roche de Mars pourrait soutenir l'hypothèse selon laquelle la planète Mars réunissait autrefois les conditions nécessaires à l'apparition de la vie.

En effet, l'azote est indispensable à l'apparition de la vie, car cette molécule est présente dans l'ADN ou l'ARN qui contiennent le code génétique. "Trouver une forme biochimiquement accessible de l'azote renforce la thèse selon laquelle l'ancien environnement martien du cratère Gale a pu être habitable", a déclaré Jennifer Stern du Goddard Space Flight Center, à Sciences et Avenir.

Lors de précédentes analyses, les ingénieurs en charge de Curiosity avaient découvert que la zone dans laquelle le robot a atterri était autrefois alimentée par plusieurs rivières. La découverte d'azote aujourd'hui prouve, selon les scientifiques, l'habitabilité de cette zone.

Selon les experts, la foudre ou les impacts de météorites peuvent expliquer l'apparition de la molécule sur Mars.

La découverte de molécules d'azote dans la roche de Mars pourrait soutenir l'hypothèse selon laquelle la planète Mars réunissait autrefois les conditions nécessaires à l'apparition de la vie. En effet, l'azote est indispensable à l'apparition de la vie, car cette molécule est présente dans l'ADN ou l'ARN qui contiennent le code génétique. "Trouver une forme biochimiquement accessible de l'azote renforce la thèse selon laquelle l'ancien environnement martien du cratère Gale a pu être habitable", a déclaré Jennifer Stern du Goddard Space Flight Center, à Sciences et Avenir.Lors de précédentes analyses, les ingénieurs en charge de Curiosity avaient découvert que la zone dans laquelle le robot a atterri était autrefois alimentée par plusieurs rivières. La découverte d'azote aujourd'hui prouve, selon les scientifiques, l'habitabilité de cette zone.Selon les experts, la foudre ou les impacts de météorites peuvent expliquer l'apparition de la molécule sur Mars.