De lin, de pavot, de chanvre, de tournesol, de colza: les graines oléagineuses fleurissent dans les rayons des magasins d'alimentation naturelle. On leur prête toute une série de vertus: le sésame améliorerait le fonctionnement cérébral, les graines de chia seraient efficaces contre le diabète et favoriseraient le transit intestinal... De supergraines aux superpouvoirs.
...

De lin, de pavot, de chanvre, de tournesol, de colza: les graines oléagineuses fleurissent dans les rayons des magasins d'alimentation naturelle. On leur prête toute une série de vertus: le sésame améliorerait le fonctionnement cérébral, les graines de chia seraient efficaces contre le diabète et favoriseraient le transit intestinal... De supergraines aux superpouvoirs. Il est vrai qu'elles sont très riches en fibres, en oméga-3 et ont une teneur élevée en lipides, ce qui en fait de petites bombes énergétiques avec un apport d'environ 600 kcal pour 100 g. "De bonnes graisses", plaident les inconditionnels. "Pourtant, si on ne fait pas attention, on court à la catastrophe", met en garde Pascale Robience, diététicienne. "Les graines oléagineuses ne doivent être consommées régulièrement que dans le cadre d'un accompagnement diététique. Il est important d'établir dans un premier temps un bilan nutritionnel. Sans quoi les gens auront tendance à en mettre un peu partout. Or, si on ne diminue pas l'apport énergétique en parallèle, la prise de poids est inévitable." En outre, aussi bénéfiques soient-elles, les graines ne conviennent pas à tous les organismes. "On insiste sur le fait que les graines étaient régulièrement consommées par les Aztèques mais nous n'avons pas les mêmes habitudes alimentaires. On tombe dans le piège d'une alimentation plus naturelle, plus végétale mais notre tube digestif n'y est pas forcément adapté. Il faut donc les intégrer progressivement." En saupoudrer ses plats est par contre recommandé pour ceux qui ont adopté un régime végétarien ou vegan - ces protéines végétales permettant d'éviter certaines carences. Dernière précaution: se renseigner sur leur provenance. Récemment, l'Afsca (Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire) a alerté les consommateurs sur la présence en quantité élevée d'oxyde d'éthylène dans des graines de sésame produites en Inde, tandis que le magazine français 60 millions de consommateurs mettait en garde contre les fausses promesses des superaliments, dont les graines de chia, et sur une potentielle présence de pesticides et de traces de métaux lourds.