En cette période d'épidémie de coronavirus, de nombreuses personnes se posent des questions sur leur état de santé. Comment savoir si un nez qui coule, une gorge irritée et des courbatures, avec ou sans fièvre, sont les symptômes d'une infection au coronavirus, de la grippe ou plutôt d'un gros refroidissement ?

Les symptômes du COVID-19, sont en effet pratiquement impossibles à distinguer de ceux de la grippe, selon les experts de la santé, et peuvent aller de légers et même presque inaperçus pour certaines personnes à graves et mortels pour d'autres. Les scientifiques ne peuvent pas encore expliquer pourquoi, mais des réactions aussi variées se produisent également avec d'autres maladies virales. La communauté scientifique commence toutefois à distinguer certains signes révélateurs pour distinguer les différents virus.

Le site américain Medium spécialisé en santé et en bien-être a publié un tableau comparatif reprenant de façon détaillée les symptômes les plus fréquents de quatre virus - rhume ("cold"), grippe ("flu"), gastro-entérite ("norovirus") et coronavirus ("COVID-19") - susceptibles de toucher un grand nombre d'individus en cette période d'épidémie. Il donne également de précieuses informations sur la période d'incubation du virus, l'apparition des symptômes, et la durée moyenne de la maladie.

Medium/CDC: Merck Manual, University of Michigan
© Medium/CDC: Merck Manual, University of Michigan

L'UCLouvain, de son côté, a mis en ligne un dossier très complet sur le sujet avec des interviews d'experts de l'université. Jean Ruelle, professeur de virologie et chercheur au pôle de microbiologie médicale de l'institut de recherche expérimentale, fait le point ICI sur les différences entre la grippe et le coronavirus.

Unisanté, le Centre Universitaire de Médecine Générale et de Santé Publique de Lausanne en Suisse, a mis en ligne un test - le "coronacheck " - qui évalue le risque d'avoir contracté le coronavirus à l'aide de quelques questions. Le test est mis à jour selon les dernières recommandations concernant le virus.

Le site français maladiecoronavirus.fr propose aussi un questionnaire en ligne pour évaluer son état de santé général.

Les principaux symptômes du nouveau coronavirus

Des chercheurs ont récemment étudié 138 personnes qui avaient été hospitalisées pour une pneumonie après avoir été infectées par le COVID-19 à Wuhan, en Chine. La recherche, publiée dans le magazine scientifique américain JAMA, a révélé des données préliminaires montrant le pourcentage de patients présentant ces symptômes :

  • Fièvre : 98,6%
  • Fatigue : 69.6%
  • Toux : 59,4 %.
  • Maux : 34.8%
  • Difficultés respiratoires : 31,2%
  • Nausées : 10.1%
  • Diarrhée : 10,1%
  • Maux de tête : 6.5%
  • Vomissements : 3.6%

Il s'agissait dans ce cas de patients présentant des symptômes graves, près de la moitié d'entre eux avaient des problèmes médicaux préexistants, notamment de l'hypertension, du diabète et des maladies cardiaques, de sorte que les chiffres ne représentent peut-être pas la façon dont la maladie se manifeste généralement chez les personnes en bonne santé.

Dans d'autres recherches récemment publiées par le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, 81 % des 44 672 cas de coronavirus étaient bénins, dont certains présentaient des symptômes ressemblant à ceux d'une grippe mineure et d'autres à ceux d'un petit rhume.

Les scientifiques mettent aussi en garde qu'aucune maladie ne se manifeste de la même façon chez chaque personne. Il existe de nombreuses souches différentes de rhume, de grippe et de norovirus ayant des degrés d'impact différents. Parfois, la fièvre n'accompagne pas la grippe, par exemple. Des symptômes rares peuvent aussi se manifester. Les enfants, les personnes âgées et toute personne ayant des problèmes de santé existants peuvent présenter des symptômes plus graves que les autres.

Le site du journal Le Monde, publie un résumé en un graphique fléché pour répondre à la question "Suis-je infecté ? Si oui, que faire ? Qui contacter ?"

Les spécialistes ORL alertent aussi sur un autre symptôme associé selon eux à la maladie: une perte de l'odorat et du goût.

La période des allergies qui débutent en ce mois d'avril en Belgique complique aussi le diagnostic. Contrairement à la grippe et au Covid-19, une allergie ne provoque ni fièvre, ni douleurs musculaires. En outre, il n'y a pas de période d'incubation pour une allergie. La saison du pollen de bouleau dure en moyenne cinq semaines. En cas de grippe ou de rhume, les symptômes sont plus courts.

Les précautions d'usage en cas d'épidémie

Attention, ce tableau comparatif et ce test en ligne ne remplacent en aucun cas le diagnostic posé par un médecin. Si vous avez des questions ou des inquiétudes sur votre état de santé, consultez un professionnel.

Si vous pensez être malade, ou si vous avez de la fièvre, toussez, éternuez ou vomissez :

  • Restez à la maison et évitez tout contact avec d'autres personnes,
  • Lavez-vous souvent les mains en les frottant avec de l'eau et du savon pendant 20 secondes. A défaut d'eau et de savon, utilisez un désinfectant pour les mains,
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche,
  • Toussez ou éternuez dans votre coude, pas dans vos mains,
  • Utilisez des mouchoirs jetables et jettez les dans une poubelle fermée,
  • Désinfectez toutes les surfaces susceptibles de transmettre des germes (poignées de porte, plan de travail,...)

Evitez de serrer la main à une autre personne, ou de lui faire la bise. Bien que la salive contienne des anticorps et des enzymes qui réduisent le risque de transmettre de nombreux virus, il est possible d'attraper un rhume, la grippe et d'autres virus en s'embrassant, explique le site Medium.

Si vous vous sentez vraiment mal ou que vous soupçonnez la présence d'un coronavirus parce que vous revenez d'une région où sévit une épidémie ou que vous avez côtoyé une personne testée positive au Covid-19, consultez sans tarder un médecin. Ne vous rendez pas aux urgences pour ne pas contaminer d'autres personnes.

Cesi
© Cesi

En cette période d'épidémie de coronavirus, de nombreuses personnes se posent des questions sur leur état de santé. Comment savoir si un nez qui coule, une gorge irritée et des courbatures, avec ou sans fièvre, sont les symptômes d'une infection au coronavirus, de la grippe ou plutôt d'un gros refroidissement ? Les symptômes du COVID-19, sont en effet pratiquement impossibles à distinguer de ceux de la grippe, selon les experts de la santé, et peuvent aller de légers et même presque inaperçus pour certaines personnes à graves et mortels pour d'autres. Les scientifiques ne peuvent pas encore expliquer pourquoi, mais des réactions aussi variées se produisent également avec d'autres maladies virales. La communauté scientifique commence toutefois à distinguer certains signes révélateurs pour distinguer les différents virus. Le site américain Medium spécialisé en santé et en bien-être a publié un tableau comparatif reprenant de façon détaillée les symptômes les plus fréquents de quatre virus - rhume ("cold"), grippe ("flu"), gastro-entérite ("norovirus") et coronavirus ("COVID-19") - susceptibles de toucher un grand nombre d'individus en cette période d'épidémie. Il donne également de précieuses informations sur la période d'incubation du virus, l'apparition des symptômes, et la durée moyenne de la maladie. L'UCLouvain, de son côté, a mis en ligne un dossier très complet sur le sujet avec des interviews d'experts de l'université. Jean Ruelle, professeur de virologie et chercheur au pôle de microbiologie médicale de l'institut de recherche expérimentale, fait le point ICI sur les différences entre la grippe et le coronavirus.Unisanté, le Centre Universitaire de Médecine Générale et de Santé Publique de Lausanne en Suisse, a mis en ligne un test - le "coronacheck " - qui évalue le risque d'avoir contracté le coronavirus à l'aide de quelques questions. Le test est mis à jour selon les dernières recommandations concernant le virus. Le site français maladiecoronavirus.fr propose aussi un questionnaire en ligne pour évaluer son état de santé général.Des chercheurs ont récemment étudié 138 personnes qui avaient été hospitalisées pour une pneumonie après avoir été infectées par le COVID-19 à Wuhan, en Chine. La recherche, publiée dans le magazine scientifique américain JAMA, a révélé des données préliminaires montrant le pourcentage de patients présentant ces symptômes :Il s'agissait dans ce cas de patients présentant des symptômes graves, près de la moitié d'entre eux avaient des problèmes médicaux préexistants, notamment de l'hypertension, du diabète et des maladies cardiaques, de sorte que les chiffres ne représentent peut-être pas la façon dont la maladie se manifeste généralement chez les personnes en bonne santé.Dans d'autres recherches récemment publiées par le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, 81 % des 44 672 cas de coronavirus étaient bénins, dont certains présentaient des symptômes ressemblant à ceux d'une grippe mineure et d'autres à ceux d'un petit rhume. Les scientifiques mettent aussi en garde qu'aucune maladie ne se manifeste de la même façon chez chaque personne. Il existe de nombreuses souches différentes de rhume, de grippe et de norovirus ayant des degrés d'impact différents. Parfois, la fièvre n'accompagne pas la grippe, par exemple. Des symptômes rares peuvent aussi se manifester. Les enfants, les personnes âgées et toute personne ayant des problèmes de santé existants peuvent présenter des symptômes plus graves que les autres. Le site du journal Le Monde, publie un résumé en un graphique fléché pour répondre à la question "Suis-je infecté ? Si oui, que faire ? Qui contacter ?" Les spécialistes ORL alertent aussi sur un autre symptôme associé selon eux à la maladie: une perte de l'odorat et du goût.La période des allergies qui débutent en ce mois d'avril en Belgique complique aussi le diagnostic. Contrairement à la grippe et au Covid-19, une allergie ne provoque ni fièvre, ni douleurs musculaires. En outre, il n'y a pas de période d'incubation pour une allergie. La saison du pollen de bouleau dure en moyenne cinq semaines. En cas de grippe ou de rhume, les symptômes sont plus courts.