En hiver, nous sommes nombreux à souffrir de maux de gorge. Ils sont souvent la conséquence d'une inflammation aux premiers stades d'un rhume ou d'une grippe ; dans les formes sévères, elle peut toucher les amygdales, la luette ou l'épiglotte. Les infections de la gorge sont généralement provoquées par un virus: les antibiotiques, actifs contre les bactéries, sont donc inutiles. Si nécessaire, consultez donc un médecin qui pourra vous prescrire les médicaments adéquats.

Quels symptômes?

  • Douleurs lors de la déglutition.
  • Voix rauque ou fièvre.
  • Sensation d'un gonflement dans la gorge. Les ganglions du cou peuvent être douloureux et gonflés.
  • Difficultés à respirer.

Les bons réflexes

  • Encouragez la personne à boire de l'eau, par petites gorgées. Les boissons chaudes ou du miel peuvent apaiser la douleur.
  • Proposez des pastilles pour la gorge ou un antidouleur. Demandez conseil à un médecin ou un pharmacien. Lisez toujours la notice.
  • N'essayez pas d'inspecter la gorge du patient, en particulier s'il a du mal à respirer: cela risque d'aggraver encore ses difficultés respiratoires.

Incitez la personne à consulter un médecin si:

  • son mal de gorge persiste plusieurs jours ou s'accompagne de fièvre, de déshydratation, d'une éruption cutanée ou de douleurs dans le cou,
  • sa déglutition est difficile au point d'empêcher de boire,
  • elle se plaint d'un gonflement dans la gorge,
  • ses maux de gorge sont récurrents,
  • vous avez le moindre doute.
En hiver, nous sommes nombreux à souffrir de maux de gorge. Ils sont souvent la conséquence d'une inflammation aux premiers stades d'un rhume ou d'une grippe ; dans les formes sévères, elle peut toucher les amygdales, la luette ou l'épiglotte. Les infections de la gorge sont généralement provoquées par un virus: les antibiotiques, actifs contre les bactéries, sont donc inutiles. Si nécessaire, consultez donc un médecin qui pourra vous prescrire les médicaments adéquats. Incitez la personne à consulter un médecin si: