Lorsque notre corps combat une infection, il réagit via une inflammation et de la fièvre, signe que le système immunitaire travaille. Différentes cellules de défense s'activent alors. Des chercheurs ont à présent découvert un nouveau type de ces cellules.

"C'était une grande surprise pour nous", commente le chercher Bart Lambrecht. "Auparavant, nous pensions que d'autres cellules étaient actives contre la maladie, mais nos recherches ont mis en lumière une nouvelle cellule particulièrement active. Cela modifie ce que nous connaissons du système immunitaire et offre de nouvelles perspectives importantes concernant les infections respirations et autres maladies inflammatoires."

Lire aussi: La transfusion de plasma de patients guéris testée pour traiter des malades

"Nous pourrons peut-être développer à l'avenir des traitements qui utilisent pleinement la force de cette nouvelle cellule, comme des vaccins ou des médicaments", se réjouit la chercheuse Charlotte Scott.

Ces découvertes relèvent d'un intérêt direct pour la pandémie actuelle. Le transfert de plasma de patients guéris vers les malades est en effet à l'étude. "Cette étude montre pour la première fois que le transfert de plasma, avec les anti-corps spécifiques au Covid-19, renforce encore plus l'activité de cette super cellule", précise Cedric Bosteels.

Lorsque notre corps combat une infection, il réagit via une inflammation et de la fièvre, signe que le système immunitaire travaille. Différentes cellules de défense s'activent alors. Des chercheurs ont à présent découvert un nouveau type de ces cellules. "C'était une grande surprise pour nous", commente le chercher Bart Lambrecht. "Auparavant, nous pensions que d'autres cellules étaient actives contre la maladie, mais nos recherches ont mis en lumière une nouvelle cellule particulièrement active. Cela modifie ce que nous connaissons du système immunitaire et offre de nouvelles perspectives importantes concernant les infections respirations et autres maladies inflammatoires." Lire aussi: La transfusion de plasma de patients guéris testée pour traiter des malades "Nous pourrons peut-être développer à l'avenir des traitements qui utilisent pleinement la force de cette nouvelle cellule, comme des vaccins ou des médicaments", se réjouit la chercheuse Charlotte Scott. Ces découvertes relèvent d'un intérêt direct pour la pandémie actuelle. Le transfert de plasma de patients guéris vers les malades est en effet à l'étude. "Cette étude montre pour la première fois que le transfert de plasma, avec les anti-corps spécifiques au Covid-19, renforce encore plus l'activité de cette super cellule", précise Cedric Bosteels.