Quel test choisir si je suis vacciné, ou non ? Quelles sont les différences entre un autotest et un test rapide en pharmacie ? De Morgen a réalisé quelques questions-réponses en compagnie du virologue Steven Van Gucht pour y voir plus clair.

Quel test est le plus approprié?

Il est désormais possible, depuis le 1er novembre, de se rendre en pharmacie pour un test rapide gratuit, en cas de symptômes pouvant indiquer le Covid-19. Un formulaire d'évaluation en ligne de Sciensano détermine quel test est approprié en fonction de la nature et de la durée des symptômes. Le test d'auto-évaluation de Sciensano génère automatiquement un code qui vous conduira soit à la pharmacie, soit au centre de test.

Le test rapide en pharmacie est recommandé pour toute personne âgée de plus de six ans et souffrant d'éventuels symptômes de Covid-19 tels que la toux, la fièvre, et la perte d'odorat ou de goût. Un test PCR sera préconisé si les symptômes sont présents depuis un certain temps.

"Après une infection, la charge virale est généralement trop faible au bout de cinq jours pour être détectée par un test rapide", explique au Morgen le virologue Steven Van Gucht (Sciensano). Selon ce formulaire d'auto-évaluation, une personne ne devrait pas être testée si elle présente des symptômes très légers, comme par exemple uniquement un mal de gorge. "Si vous êtes en contact avec des personnes à haut risque, vous pouvez toujours faire un autotest comme mesure de prévention supplémentaire", explique Van Gucht au journal flamand. Toute personne revenant d'une zone à haut risque a également droit à un test rapide gratuit en pharmacie.

Un autotest a-t-il encore un sens si vous avez été vacciné?

Oui, mais... "Les personnes vaccinées produisent généralement moins de particules virales lorsqu'elles sont infectées", explique Steven Van Gucht. "La charge virale peut être temporairement élevée au début d'une infection, puis chuter rapidement, par exemple après deux jours au lieu des cinq plus habituels", quand la personne n'est pas vaccinée. Conclusion : la charge virale plus faible réduit le risque qu'un autotest détecte une infection chez les vaccinés.

Une précision d'importance : le premier but d'un autotest n'est pas de déterminer une infection, mais de déterminer si vous êtes contagieux. "Un autotest indique si vous êtes contagieux au moment où vous le prenez", explique Van Gucht. "Une personne vaccinée avec une charge virale plus faible sera moins contagieuse et un autotest reste un bon moyen de le déterminer."

De façon générale, un simple autotest n'est pas concluant. "Si vous avez un test positif, il vaut mieux se mettre en quarantaine et faire un test PCR pour confirmer. Mais un résultat négatif ne garantit pas que vous n'êtes pas contagieux. Il peut s'agir d'un résultat faussement négatif et la charge virale peut être plus élevée plusieurs heures ou jours plus tard. Faire plusieurs tests espacés peut aider à augmenter la fiabilité. "

Quelle est la différence entre un autotest et le test rapide en pharmacie?

Dans les deux cas, il s'agit d'un test antigénique qui détecte certaines protéines virales. La différence réside dans la façon dont le test est administré. "Un test rapide à la pharmacie se fait avec un bâtonnet plus long, plus profond dans le nez", précise Georges Verpraet de l'Association pharmaceutique générale. Et puis, le pharmacien sera probablement un peu plus scrupuleux dans les gestes à réaliser. "Il est souvent difficile pour les gens de tourner la tige assez profondément et assez longtemps", explique Verpraet. En résumé, "la technologie sous-jacente est la même, mais un meilleur échantillonnage augmente les chances d'obtenir un résultat fiable."

Quel test choisir si je suis vacciné, ou non ? Quelles sont les différences entre un autotest et un test rapide en pharmacie ? De Morgen a réalisé quelques questions-réponses en compagnie du virologue Steven Van Gucht pour y voir plus clair.Il est désormais possible, depuis le 1er novembre, de se rendre en pharmacie pour un test rapide gratuit, en cas de symptômes pouvant indiquer le Covid-19. Un formulaire d'évaluation en ligne de Sciensano détermine quel test est approprié en fonction de la nature et de la durée des symptômes. Le test d'auto-évaluation de Sciensano génère automatiquement un code qui vous conduira soit à la pharmacie, soit au centre de test.Le test rapide en pharmacie est recommandé pour toute personne âgée de plus de six ans et souffrant d'éventuels symptômes de Covid-19 tels que la toux, la fièvre, et la perte d'odorat ou de goût. Un test PCR sera préconisé si les symptômes sont présents depuis un certain temps."Après une infection, la charge virale est généralement trop faible au bout de cinq jours pour être détectée par un test rapide", explique au Morgen le virologue Steven Van Gucht (Sciensano). Selon ce formulaire d'auto-évaluation, une personne ne devrait pas être testée si elle présente des symptômes très légers, comme par exemple uniquement un mal de gorge. "Si vous êtes en contact avec des personnes à haut risque, vous pouvez toujours faire un autotest comme mesure de prévention supplémentaire", explique Van Gucht au journal flamand. Toute personne revenant d'une zone à haut risque a également droit à un test rapide gratuit en pharmacie.Oui, mais... "Les personnes vaccinées produisent généralement moins de particules virales lorsqu'elles sont infectées", explique Steven Van Gucht. "La charge virale peut être temporairement élevée au début d'une infection, puis chuter rapidement, par exemple après deux jours au lieu des cinq plus habituels", quand la personne n'est pas vaccinée. Conclusion : la charge virale plus faible réduit le risque qu'un autotest détecte une infection chez les vaccinés.Une précision d'importance : le premier but d'un autotest n'est pas de déterminer une infection, mais de déterminer si vous êtes contagieux. "Un autotest indique si vous êtes contagieux au moment où vous le prenez", explique Van Gucht. "Une personne vaccinée avec une charge virale plus faible sera moins contagieuse et un autotest reste un bon moyen de le déterminer."De façon générale, un simple autotest n'est pas concluant. "Si vous avez un test positif, il vaut mieux se mettre en quarantaine et faire un test PCR pour confirmer. Mais un résultat négatif ne garantit pas que vous n'êtes pas contagieux. Il peut s'agir d'un résultat faussement négatif et la charge virale peut être plus élevée plusieurs heures ou jours plus tard. Faire plusieurs tests espacés peut aider à augmenter la fiabilité. "Dans les deux cas, il s'agit d'un test antigénique qui détecte certaines protéines virales. La différence réside dans la façon dont le test est administré. "Un test rapide à la pharmacie se fait avec un bâtonnet plus long, plus profond dans le nez", précise Georges Verpraet de l'Association pharmaceutique générale. Et puis, le pharmacien sera probablement un peu plus scrupuleux dans les gestes à réaliser. "Il est souvent difficile pour les gens de tourner la tige assez profondément et assez longtemps", explique Verpraet. En résumé, "la technologie sous-jacente est la même, mais un meilleur échantillonnage augmente les chances d'obtenir un résultat fiable."