Les Cliniques universitaires Saint-Luc et la spin-off Novadip ont réussi une première mondiale en soignant un enfant atteint de ...

Les Cliniques universitaires Saint-Luc et la spin-off Novadip ont réussi une première mondiale en soignant un enfant atteint de pseudarthrose congénitale du tibia grâce à un implant tissulaire en 3D. Novadip a développé ce greffon en prélevant des cellules souches dans des tissus adipeux, puis en les stimulant in vitro pour créer une structure tridimensionnelle. L'implant tissulaire en 3D a été directement intégré à la fracture et ses caractéristiques régénératives ont permis d'éviter une amputation du membre. Deux ans après l'opération, le remodelage osseux est en effet suffisant pour que l'enfant âgé de 7 ans remarche sans douleur.