"Vous entrez dans la maison, vous allez tout au fond, vous prenez l'escalier et vous montez tout en haut ", guide François Schuiten à travers le parlophone de son immense demeure bruxelloise. Avec sa façade haute, sa décoration éclectique, ses balcons et ses faux pignons, la bâtisse semble tout droit sortie des Murailles de Samaris, premier opus de sa série Les Cités obscures.
...