"Le droit international est encore immature dans son approche de la relation de l'humain avec...

"Le droit international est encore immature dans son approche de la relation de l'humain avec la nature particulièrement dans son volet pénal." Delphine Misonne, spécialiste en droit de l'environnement (université Saint-Louis - Bruxelles) pointe la faiblesse juridique à l'égard des atteintes les plus sévères à l'environnement, en préambule à une conférence sur le crime d'écocide que donnera le juriste Philippe Sands, ce 15 novembre, à l'université Saint-Louis.