Démocraties naissantes

" Un aspect fort appréciable du traité de Versailles est qu'il appelle l'Europe à devenir le continent des démocraties ", écrit l'expert de la Seconde Guerre mondiale Ian Kershaw dans son livre L'Europe en enfer, 1914-1949. Pas moins de neuf Etats démocratiques se sont bâtis sur les ruines des anciens empires habsbourgeois et tsariste : la Finlande, l'Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Tchécoslovaquie, la Yougoslavie, la Pologne, l'Autriche et la Hongrie. Durant la Première Guerre mondiale, le peuple s'est massivement mobilisé pour combattre. Mais maintenant que la guerre est finie, l'heure est au changement : le peuple veut avoir son mot à dire. Le président américain Woodrow Wilson (1856-1924) prône une Europe d'aprèsguerre régie par des institutions démocratiques. Presque tous les pays vont élargir le droit de vote. L'électorat britannique passe de huit à 22 millions de votants, celui de l'Allemagne de 14,5 à près de 36 millions. " La politique de masse est désormais un fait ", poursuit Kershaw, " et les moyens de manipuler les masses évoluent en parallèle ". Au moment même où les Européens croient que le pire est derrière eux, un funeste mélange de nationalisme et d'impérialisme exacerbés émerge inexorablement.
...