Ils se sont passionnément aimés dans un Paris libéré. Un Américain à l'assurance séductrice et un Français timide qui découvre de nouveaux sentiments unis par la guerre comme la paix les a séparés. Après leur liaison intense et interdite, Stanley et Paul posent leur attirail d'engagés pour retourner...

Ils se sont passionnément aimés dans un Paris libéré. Un Américain à l'assurance séductrice et un Français timide qui découvre de nouveaux sentiments unis par la guerre comme la paix les a séparés. Après leur liaison intense et interdite, Stanley et Paul posent leur attirail d'engagés pour retourner à leur quotidien d'héritiers: le premier à New York dans le smoking du fils d'industriel, le second sur un bateau de pêche familial en Bretagne. S'ils s'écrivent par la suite, les deux hommes poursuivent leur vie dans le souvenir de ces jours bénis de 1944 où ils étaient protégés du monde extérieur. Si leurs trajectoires de part et d'autre de l'Atlantique divergent (la ville n'offrant pas les mêmes opportunités - toujours clandestines - pour vivre sa sexualité), elles se rejoignent dans leurs écueils, chacun se cognant au conformisme et au risque de déclassement social et familial. Stanley se vautre dans une vie de dandy méprisé par son père, Paul se résigne au mariage. Traversant la seconde moitié du XXe siècle, François Roux ( Le Bonheur national brut, Fracking) trouve une fois encore dans l'histoire matière au romanesque. Classique dans son style et son scénario toutefois, il pose sa pierre à l'édifice encore fragile de la mémoire des luttes LGBT, en les jalonnant (Stonewall, Mai 68, les années sida, le mariage pour tous) et en signant une saga tendre et juste conçue comme un passage de témoin d'une génération à l'autre.