Depuis vingt-cinq ans, la Spes, fondation privée bruxelloise, accorde des bourses (de 5 000 à 10 000 euros) à des créateurs plasticiens, écrivains et musiciens sur la base d'un projet, ce...

Depuis vingt-cinq ans, la Spes, fondation privée bruxelloise, accorde des bourses (de 5 000 à 10 000 euros) à des créateurs plasticiens, écrivains et musiciens sur la base d'un projet, cela sans aucune demande en retour. Et les lauréats 2018 viennent d'être choisis. Il s'agit de Cara Verschraegen (photo), jeune danseuse et chorégraphe de 19 ans qui, grâce à cette bourse, poursuivra sa formation au National Ballet Academy d'Amsterdam. Julie Kern Donck, 26 ans, formée dans la section gravure à La Cambre, suivra un cursus au Royal College of Art de Londres ; Olivier Goka (46 ans), déjà bien connu pour son travail d'illustrateur et de sculpteur, réalisera, à partir de déchets plastiques, une collection de vêtements qui voyagera de par le monde ; enfin, Jean-Philippe Tromme pourra acheter le matériel nécessaire à la réalisation, dans sa propre fonderie, d'une série d'oeuvres en bronze imaginées à partir d'empreintes de végétaux.