De plus en plus de recherches démontrent que la pollution de l'air n'épargne aucune partie de notre organisme, même le cerveau. Aux États-Unis et au Danemark, par exemple, davantage de dépressions et de troubles bi...