La Chine ne se limite pas aux grandes villes. Dans ce volet dédié aux traditions et à l'art populaire, le public pourra découvrir les multiples facettes de la culture chinoise. " C'est sans doute la partie la plus difficile à appréhender pour un public occidental ", reconnaît Kristine De Mulder. Au centre, un événement : Le Pavillon des Orchidées ou l'art de l'écriture en Chine (Musées royaux des beaux-arts). Les 120 £uvr...

La Chine ne se limite pas aux grandes villes. Dans ce volet dédié aux traditions et à l'art populaire, le public pourra découvrir les multiples facettes de la culture chinoise. " C'est sans doute la partie la plus difficile à appréhender pour un public occidental ", reconnaît Kristine De Mulder. Au centre, un événement : Le Pavillon des Orchidées ou l'art de l'écriture en Chine (Musées royaux des beaux-arts). Les 120 £uvres exposées raconteront les origines de l'écriture chinoise et de la calligraphie. Pourquoi ce titre ? Un beau jour de l'an 353, un groupe d'amis lettrés se retrouve pour déjeuner au pavillon des Orchidées à Shanyin, l'actuelle Shaoxing. Ils s'amusent à faire flotter des coupes de vin sur un petit ruisseau courant dans une forêt de bambous. A chaque coupe saisie, on doit écrire un poème... C'est Wang Xizhi qui rédigera la préface des poèmes, où il exprime ses sentiments sur la nature et la vie qui passe. " Ce texte a été érigé au rang de chef-d'£uvre de la calligraphie, explique Kristine De Mulder. Et pour le public occidental, pas besoin de connaître le chinois pour apprécier cet art. " L'art populaire et vivant de la Chine, ce sont aussi les Coutumes et traditions du Nouvel An chinois (à La Louvière), les Masques (à Binche), les Textiles et bijoux Miao (à Liège), la Médecine traditionnelle (à Bruxelles), une exposition autour des Instruments de musique traditionnels (à Bruxelles) et autour des Cartes à jouer (à Turnhout). Au Bozar, le théâtre de marionnettes chinoises, un art vieux de 2 000 ans, montrera toute sa palette de jeu, du drame lyrique aux scènes de combat. Les marionnettes exposées proviennent d'une ample collection de Huanxian, une région reculée de l'Ouest. La scène populaire chinoise, ce seront aussi les voix des Yi, des Hani et des Dong, les Mongols de Hanggai Band, le Yangzhou Puppet Troupe, le Uyghurse Xinjiang Markit Dolan Muquam Ensemble, le Wujiatou Cantonese Ensemble... De Binche à Eupen, la scène chinoise d'Europalia ne sera jamais loin. A noter aussi : un saisissant spectacle de danse autour du kung fu (à Bree et Anvers), de même qu'un show (à Bruxelles) des 55 membres de la Troupe acrobatique nationale, venue en droite ligne de Chine.