Elles sont souvent vertes. Parfois mauves. Mais ce qu'a capté Thomas Pesquet à quatre cents kilomètre...

Elles sont souvent vertes. Parfois mauves. Mais ce qu'a capté Thomas Pesquet à quatre cents kilomètres d'altitude est magique: son aurore polaire adoptait une couleur inhabituelle. "Une aurore polaire bleue! Je me demande ce que mère nature nous réserve pour la suite: une aurore boréale jaune ou rouge vif? Un immense arc-en-ciel? Je ne m'en plaindrais pas", a-t-il tweeté avant son retour sur Terre. L'astronaute et ses trois coéquipiers auront passé six mois à bord de la Station spatiale internationale.