" Le discours selon lequel nous n'avons pas le choix est devenu mortif...

" Le discours selon lequel nous n'avons pas le choix est devenu mortifère " Professeure à l'ULB, Justine Lacroix argue, dans une interview au supplément Idées du Monde, qu'"en démocratie, il n'y a jamais une seule politique raisonnable ". Elle décèle " un point commun entre technocratie et populisme : les deux portent le même refus du pluralisme ".