Les habitants de Beauvechain opposés à l'installation et la construction, sur le territoire communal, des nouveaux laboratoires de la firme pharmaceutique Boiron (Le Vif du 5 août 2021) ont introduit un recours en annulation devant le Conseil d'Etat. Ils entendent ainsi protester contre le permis octroyé pour ce projet au début du mois de novembre par le ministre wallon de tutelle, Willy Borsus, et obtenir son retrait.

Selon les informations recueillies par Le Vif, Boiron n'entend pas mettre ce permis en oeuvre immédiatement. "Les conditions légales à respecter pour introduire une demande en suspension ne sont donc pas réunies", a-t-on appris auprès de Laurence de Meeûs, avocate, entre autres, de l'association Action Environnement Beauvechain.

Les habitants de Beauvechain opposés à l'installation et la construction, sur le territoire communal, des nouveaux laboratoires de la firme pharmaceutique Boiron (Le Vif du 5 août 2021) ont introduit un recours en annulation devant le Conseil d'Etat. Ils entendent ainsi protester contre le permis octroyé pour ce projet au début du mois de novembre par le ministre wallon de tutelle, Willy Borsus, et obtenir son retrait. Selon les informations recueillies par Le Vif, Boiron n'entend pas mettre ce permis en oeuvre immédiatement. "Les conditions légales à respecter pour introduire une demande en suspension ne sont donc pas réunies", a-t-on appris auprès de Laurence de Meeûs, avocate, entre autres, de l'association Action Environnement Beauvechain.