En euros, le coût de l'enlèvement, en 2018, des 138 136 m2 de graffitis apposés sur les trains. Le vandalisme sur le réseau ferroviaire imp...

En euros, le coût de l'enlèvement, en 2018, des 138 136 m2 de graffitis apposés sur les trains. Le vandalisme sur le réseau ferroviaire impacte le service et la ponctualité à la SNCB, qu'il s'agisse de graffitis, vitres brisées, sièges lacérés, extincteurs vidés, etc. Si le nombre d'interventions à la suite de ces dégradations tend à se stabiliser (2 639 en 2018 et 1 381 pour le premier semestre 2019, quand même), les équipes de nettoyage interviennent de plus en plus souvent pour l'enlèvement de graffitis (6 906 en 2018, 3 690 pour les six premiers mois de 2019). Et cela, malgré les caméras de surveillance couplées à des systèmes de détection d'intrusions et à des rondes de surveillance.