TRANCHÉES

Celles creusées sur les bords de l'Yser ont laissé des traces au-delà de la Grande Guerre. C'est dans la boue des Flandres que le mouvement flamand s'enracine et forge ses mythes fondateurs : qu'on se le dise, on a envoyé la chair à canon flamande à une mort certaine sous des ordres incompréhensibles parce que hurlés en français. Le nationalisme flamand tient ses martyrs. Et la Belgique n'a qu'à bien se tenir.

> Pèlerinage de l'Yser : comment l'icône flamingante a sombré dans le confidentiel

Découvrez tous les autres mots en cliquant sur notre nuage.

TRANCHÉES Celles creusées sur les bords de l'Yser ont laissé des traces au-delà de la Grande Guerre. C'est dans la boue des Flandres que le mouvement flamand s'enracine et forge ses mythes fondateurs : qu'on se le dise, on a envoyé la chair à canon flamande à une mort certaine sous des ordres incompréhensibles parce que hurlés en français. Le nationalisme flamand tient ses martyrs. Et la Belgique n'a qu'à bien se tenir.> Pèlerinage de l'Yser : comment l'icône flamingante a sombré dans le confidentielDécouvrez tous les autres mots en cliquant sur notre nuage.