KERN

Dans la Belgique d'aujourd'hui, le noyau du pouvoir politique s'écrit en flamand. Kern. Pour "noyau". Y siègent hebdomadairement le Premier ministre et ses vice-Premiers, un par parti membre du gouvernement. Le kern prend les grandes décisions préparées et négociées dans des réunions entre cabinets ministériels, et validées ensuite en Conseil des ministres. Dans la Belgique d'avant-hier, le Conseil des ministres, noyau du pouvoir politique, s'appelait cabinet. Avant-hier les ministres flamands du gouvernement national participaient à des cabinets, en néerlandais belge d'hier cabinet, d'aujourd'hui kabinet. Aujourd'hui les ministres francophones du gouvernement fédéral participent à des kern, que leurs chefs de cabinet préparent dans des IKW, pour Interkabinettenwerkgroep, en français belge d'aujourd'hui ikawé.

> Chaque samedi, ils se "réunissent" : qu'est-ce qui se dit en kern élargi?

Découvrez tous les autres mots en cliquant sur notre nuage.

KERN Dans la Belgique d'aujourd'hui, le noyau du pouvoir politique s'écrit en flamand. Kern. Pour "noyau". Y siègent hebdomadairement le Premier ministre et ses vice-Premiers, un par parti membre du gouvernement. Le kern prend les grandes décisions préparées et négociées dans des réunions entre cabinets ministériels, et validées ensuite en Conseil des ministres. Dans la Belgique d'avant-hier, le Conseil des ministres, noyau du pouvoir politique, s'appelait cabinet. Avant-hier les ministres flamands du gouvernement national participaient à des cabinets, en néerlandais belge d'hier cabinet, d'aujourd'hui kabinet. Aujourd'hui les ministres francophones du gouvernement fédéral participent à des kern, que leurs chefs de cabinet préparent dans des IKW, pour Interkabinettenwerkgroep, en français belge d'aujourd'hui ikawé.> Chaque samedi, ils se "réunissent" : qu'est-ce qui se dit en kern élargi?Découvrez tous les autres mots en cliquant sur notre nuage.