"Nous allons annoncer quelque chose dans les deux ou trois semaines qui sera phénoménal en termes d'impôts", a-t-il déclaré lors d'une rencontre avec des dirigeants de groupes du secteur aéronautique à la Maison Blanche.

Martelant sa volonté de faire revenir les emplois aux Etats-Unis et de favoriser la production des produits sur le sol américain, le président républicain a promis des baisses "massives" à la fois pour la classe moyenne et pour les entreprises.

Durant sa campagne, M. Trump a promis de réduire l'impôt sur les bénéfices à 15%. Le taux d'imposition des sociétés est théoriquement de 35% actuellement mais donne lieu de très nombreuses déductions. Son équipe travaille aussi sur une réforme de l'impôt sur le revenu, la ressource la plus importante du budget fédéral.

Au total "ce sera le plus grand changement fiscal depuis (Ronald) Reagan", a promis Steven Mnuchin, désigné comme prochain secrétaire au Trésor.

"Nous allons annoncer quelque chose dans les deux ou trois semaines qui sera phénoménal en termes d'impôts", a-t-il déclaré lors d'une rencontre avec des dirigeants de groupes du secteur aéronautique à la Maison Blanche.Martelant sa volonté de faire revenir les emplois aux Etats-Unis et de favoriser la production des produits sur le sol américain, le président républicain a promis des baisses "massives" à la fois pour la classe moyenne et pour les entreprises.Durant sa campagne, M. Trump a promis de réduire l'impôt sur les bénéfices à 15%. Le taux d'imposition des sociétés est théoriquement de 35% actuellement mais donne lieu de très nombreuses déductions. Son équipe travaille aussi sur une réforme de l'impôt sur le revenu, la ressource la plus importante du budget fédéral.Au total "ce sera le plus grand changement fiscal depuis (Ronald) Reagan", a promis Steven Mnuchin, désigné comme prochain secrétaire au Trésor.