Le nombre élevé de cas non déclarés peut s'expliquer par le fait que les établissements de santé se sont jusqu'à présent concentrés sur le dépistage des personnes présentant des symptômes de la maladie, ce qui a entraîné une sous-déclaration importante, selon l'OMS.

"Avec des tests limités, nous volons encore à l'aveugle dans beaucoup trop de communautés en Afrique... ce que nous voyons pourrait n'être que la partie émergée de l'iceberg", a ainsi déclaré la directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique, Matshidiso Moeti.

Jusqu'à présent, seuls 70 millions de tests Covid-19 ont été signalés sur ce continent de 1,3 milliard d'habitants, d'après l'organisation onusienne.

À titre de comparaison, les États-Unis, avec environ un tiers de la population africaine, ont effectué plus de 550 millions de tests, tandis que la Grande-Bretagne, avec moins de 10% de la population africaine, en a effectué plus de 280 millions.

Au total, plus de 8,4 millions de cas de coronavirus ont été enregistrés en Afrique, dont 214.000 décès.

Selon les données de l'OMS, moins de la moitié des pays africains qui ont reçu des vaccins ont vacciné en moyenne environ 2% de leur population.

Le nombre élevé de cas non déclarés peut s'expliquer par le fait que les établissements de santé se sont jusqu'à présent concentrés sur le dépistage des personnes présentant des symptômes de la maladie, ce qui a entraîné une sous-déclaration importante, selon l'OMS. "Avec des tests limités, nous volons encore à l'aveugle dans beaucoup trop de communautés en Afrique... ce que nous voyons pourrait n'être que la partie émergée de l'iceberg", a ainsi déclaré la directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique, Matshidiso Moeti. Jusqu'à présent, seuls 70 millions de tests Covid-19 ont été signalés sur ce continent de 1,3 milliard d'habitants, d'après l'organisation onusienne. À titre de comparaison, les États-Unis, avec environ un tiers de la population africaine, ont effectué plus de 550 millions de tests, tandis que la Grande-Bretagne, avec moins de 10% de la population africaine, en a effectué plus de 280 millions. Au total, plus de 8,4 millions de cas de coronavirus ont été enregistrés en Afrique, dont 214.000 décès. Selon les données de l'OMS, moins de la moitié des pays africains qui ont reçu des vaccins ont vacciné en moyenne environ 2% de leur population.