L'ennemi public numéro 1, Abou Bakr al-Baghdadi, alias " calife Ibrahim ", est mort dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 octobre, dans le nord-ouest de la Syrie, à Baricha, lors d'une opération spéciale de l'armée américaine. " Il est mort comme un chien et comme un lâche, gémissant, criant et pleurant pendant ses derniers instants ", a cru bon de préciser Donald Trump lors d'une conférence de presse, après l'élimination du chef de l'organisation Etat islamique (EI, ou Daech en arabe). Il est 17 heures samedi aux Etats-Unis et minuit au Proche-Orient lorsque le président donne son feu vert au décollage de huit hélicoptères lourds, capables d'emporter 44 soldats chacun, stationnés près d'Erbil, en Irak. Après un vol de septante minutes en rase-mottes au-dessus des zones contrôlées par la Russie et la Turquie sur le territoire syrien, les forces Delta prennent d'assaut un ensemble de maisons situé à cinq kilomètres de la frontière turque, où al-Baghdadi se terre en famille avec sa garde rapprochée.
...