Ainsi, à côté de l'horreur des souffrances infligées à des enfants, à des personnes vulnérables, à des religieuses..., l'Eglise a pu symboliser, sans qu'on en prenne réellement conscience, le déni et le mépris que, dans un accès de colère inédit et sous diverses formes, le " peuple " reproche aujourd'hui aux " élites ".
...