Le New York Times pointe le suspense qui reste entier alors que l'on ne connait pas encore le vainqueur des élection américaines. Un suspense qui pourrait durer plusieurs jours. "Leurs apparitions en duel, après minuit, ont montré que la lutte acharnée entre les deux candidats pourrait passer de la campagne aux tribunaux, les avocats de M. Trump préparant des manoeuvres juridiques. Une issue crainte par beaucoup. Les deux parties ont déjà envoyé des centaines d'avocats, alors que la perspective de batailles juridiques s'est intensifiée ce mercredi. Le président Trump a par ailleurs averti qu'il se rendrait à la Cour suprême pour tenter d'interrompre prématurément l'élection."
...

Le New York Times pointe le suspense qui reste entier alors que l'on ne connait pas encore le vainqueur des élection américaines. Un suspense qui pourrait durer plusieurs jours. "Leurs apparitions en duel, après minuit, ont montré que la lutte acharnée entre les deux candidats pourrait passer de la campagne aux tribunaux, les avocats de M. Trump préparant des manoeuvres juridiques. Une issue crainte par beaucoup. Les deux parties ont déjà envoyé des centaines d'avocats, alors que la perspective de batailles juridiques s'est intensifiée ce mercredi. Le président Trump a par ailleurs averti qu'il se rendrait à la Cour suprême pour tenter d'interrompre prématurément l'élection."Le Washington Post évoque une nation divisée mais apporte une note d'espoir malgré la tension palpable lors de la soirée electorale. Les Américains se sont en effet rendus en masse aux urnes pour élire leur futur président. "Malgré toute la méfiance sans précédent de cette époque - à l'égard du gouvernement, des institutions, des uns et des autres - le vote est un acte intrinsèquement porteur d'espoir, une déclaration selon laquelle les choses peuvent s'améliorer et que le dirigeant du pays compte" pointent Marc Fisher, Lori Roszaand et Hannah Knowles. "Le désespoir n'a pas manqué lors de ce vote. Certains craignaient même que l'élection ne se transforme en une cascade chaotique de violence de rue et de batailles judiciaires. Mais dans les églises, les écoles, les mairies, les centres communautaires et les casernes de pompiers de tout le pays, les Américains se sont également rassemblés avec une certaine conviction, une certaine aspiration, que comme Abraham Lincoln l'a dit à une nation divisée de manière fulgurante dans son premier discours inaugural, "Nous ne devons pas être des ennemis. Bien que la passion ait pu être tendue, elle ne doit pas briser nos liens d'affection"."Une nation divisée, c'est également ce que met en avant Le Wall Street Journal. Le journal se base sur une étude de l'électeur type effectuée par AP VoteCast et remarque une différence de vote "entre les hommes et les femmes, les origines, les habitants des villes et ceux des campagnes, le niveau d'étude ou encore le ressenti sur la façon de gérer la crise du coronavirus"Le quotidien USA Today se demande quelle est la suite? "Les élections 2020 révèlent une Amérique qui a dépassé les différences partisanes pour arriver à une polarisation complète" explique l'éditorialiste Suzette Hackney. "Mais comment avance-t-on? Comment trouver de la sérénité? Comment trouver un terrain d'entente? Une unité? La réponse n'est pas facile. On ne sait toujours pas qui de Donald Trump ou de Joe Biden sera président. Après des mois de confrontation, il apparait que peu de gens soient même capables d'entendre des idéologies différentes. De nombreuses façons, nous avons fermés nos oreilles et nos coeurs."Le Los Angeles Times revient sur les Etats qui sont toujours en balance. Ainsi que la certitude de ces élections américaines à l'heure actuelle: "Les espoirs des démocrates d'une vague de votes qui balayerait les obstacles à des changements politiques progressistes ont subi un revers important. Les espoirs des démocrates d'obtenir une majorité au Sénat se sont évanouis dans la nuit, augmentant la probabilité que même s'il est élu, Biden devra faire face à un Congrès divisé ainsi qu'à une Cour suprême avec une majorité conservatrice qui a été renforcée le mois dernier avec la confirmation de la juge Amy Coney Barrett."Le Tampa Bay Times, journal de Floride met en avant la victoire cruciale de Donald Trump en Floride.