"La semaine prochaine, nous commencerons à le faire ici (au Vatican, NDLR) et j'ai pris rendez-vous, il faut le faire", dans cet entretien qui doit être diffusé dimanche soir mais dont quelques extraits ont été communiqués aux médias. Face au vaccin, "il y a un négationnisme suicidaire que je ne saurais pas expliquer, mais aujourd'hui il faut se faire vacciner".

"La semaine prochaine, nous commencerons à le faire ici (au Vatican, NDLR) et j'ai pris rendez-vous, il faut le faire", dans cet entretien qui doit être diffusé dimanche soir mais dont quelques extraits ont été communiqués aux médias. Face au vaccin, "il y a un négationnisme suicidaire que je ne saurais pas expliquer, mais aujourd'hui il faut se faire vacciner".