"Ceux qui défendent leurs libertés et la démocratie en Russie continuent d'être la cible d'attaques et d'assassinats. Le peuple russe mérite mieux", a dénoncé le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, dans un communiqué.

Boris Nemtsov, qui jouait un rôle important dans l'opposition à Vladimir Poutine et avait été vice-Premier ministre à l'époque du président Boris Eltsine, a été abattu de quatre balles tirées à bout portant sur un pont à deux pas du Kremlin, le 27 février 2015.

Il a, selon Washington, "consacré sa vie à la construction d'une Russie libre et démocratique".

"Nous demeurons profondément préoccupés par l'intolérance croissante du gouvernement russe envers toute forme d'expression indépendante", a tancé le secrétaire d'Etat américain.

Plusieurs milliers de Russes se sont rassemblés samedi dans le centre de Moscou en mémoire de Boris Nemtsov.

Ce rassemblement intervient alors que le principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, a été transféré vers la colonie pénitentiaire où il doit purger une peine de deux ans et demi de détention pour une affaire de fraude dont ils dénonce les motivations politiques.

"Ceux qui défendent leurs libertés et la démocratie en Russie continuent d'être la cible d'attaques et d'assassinats. Le peuple russe mérite mieux", a dénoncé le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, dans un communiqué. Boris Nemtsov, qui jouait un rôle important dans l'opposition à Vladimir Poutine et avait été vice-Premier ministre à l'époque du président Boris Eltsine, a été abattu de quatre balles tirées à bout portant sur un pont à deux pas du Kremlin, le 27 février 2015.Il a, selon Washington, "consacré sa vie à la construction d'une Russie libre et démocratique"."Nous demeurons profondément préoccupés par l'intolérance croissante du gouvernement russe envers toute forme d'expression indépendante", a tancé le secrétaire d'Etat américain. Plusieurs milliers de Russes se sont rassemblés samedi dans le centre de Moscou en mémoire de Boris Nemtsov.Ce rassemblement intervient alors que le principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, a été transféré vers la colonie pénitentiaire où il doit purger une peine de deux ans et demi de détention pour une affaire de fraude dont ils dénonce les motivations politiques.