Un hommage national a été rendu aux victimes à Tokyo, en présence du prince Akishino (fils cadet de l'empereur Akihito) et de son épouse Kiko, tous deux représentant le couple impérial. Le Premier ministre Shinzo Abe et autres membres du gouvernement, ainsi que des familles de victimes et représentants des autorités locales, assistaient à cette cérémonie officielle qui a lieu tous les ans depuis 2012.

A 14h46 en heure locale (6h46 heure belge), heure à laquelle le tremblement de terre de magnitude 9 s'est produit au large, une minute de silence a été observée. Ce moment de recueillement a aussi été partagé par de nombreux Japonais en différents lieux du pays, notamment le long de la côte nord-est dévastée.

Des bouquets de fleurs ont été déposés par les familles des disparus sur la côte sinistrée.

Le séisme et le tsunami, qui a atteint plusieurs dizaines de mètres par endroits, ont directement causé la mort de 18.430 personnes.

Un hommage national a été rendu aux victimes à Tokyo, en présence du prince Akishino (fils cadet de l'empereur Akihito) et de son épouse Kiko, tous deux représentant le couple impérial. Le Premier ministre Shinzo Abe et autres membres du gouvernement, ainsi que des familles de victimes et représentants des autorités locales, assistaient à cette cérémonie officielle qui a lieu tous les ans depuis 2012. A 14h46 en heure locale (6h46 heure belge), heure à laquelle le tremblement de terre de magnitude 9 s'est produit au large, une minute de silence a été observée. Ce moment de recueillement a aussi été partagé par de nombreux Japonais en différents lieux du pays, notamment le long de la côte nord-est dévastée. Des bouquets de fleurs ont été déposés par les familles des disparus sur la côte sinistrée. Le séisme et le tsunami, qui a atteint plusieurs dizaines de mètres par endroits, ont directement causé la mort de 18.430 personnes.