L'Espagne autorisera à partir du lundi 24 mai l'arrivée de touristes en provenance d'une douzaine de pays classés "verts", dont le Royaume-Uni et le Japon. Puis, à partir du 7 juin, l'entrée des voyageurs en provenance de n'importe quel pays, y compris les États-Unis, sera autorisée, à condition qu'ils puissent prouver qu'ils ont reçu la série complète d'un vaccin contre le coronavirus reconnu par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ou l'Agence européenne des médicaments (EMA).

C'est ce qu'a confirmé ce vendredi le président du gouvernement, Pedro Sánchez, lors de la présentation au Salon international du tourisme de Madrid (Fitur) du certificat vert Covid de l'UE, qui entrera en vigueur le 1er juillet dans tous les pays de l'Union européenne dans le but de stimuler le tourisme. À partir de lundi - selon l'arrêté ministériel publié au BOE vendredi - les touristes en provenance d'Australie, de Nouvelle-Zélande, de Singapour, d'Israël, de Corée du Sud, de Thaïlande, du Rwanda, de Chine, du Royaume-Uni et du Japon pourront entrer "sans restrictions ni exigences sanitaires", a déclaré M. Sanchez. Les résidents des régions administratives spéciales de Hong Kong et de Macao pourront également entrer gratuitement.

Une semaine plus tard, "toutes les personnes vaccinées et leurs familles sont également les bienvenues, quel que soit leur lieu d'origine", a déclaré le Premier ministre. Dans le cas des enfants de plus de 6 ans, il sera nécessaire de présenter une PCR négatif effectué dans le pays d'origine. Le président a avancé que, tout au long de l'année 2021, l'Espagne espère récupérer entre 60 et 70% des touristes étrangers de 2019 et que cet été est attendu entre 8,5 et 10 millions de visiteurs étrangers.

Lina Bouzekri

L'Espagne autorisera à partir du lundi 24 mai l'arrivée de touristes en provenance d'une douzaine de pays classés "verts", dont le Royaume-Uni et le Japon. Puis, à partir du 7 juin, l'entrée des voyageurs en provenance de n'importe quel pays, y compris les États-Unis, sera autorisée, à condition qu'ils puissent prouver qu'ils ont reçu la série complète d'un vaccin contre le coronavirus reconnu par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ou l'Agence européenne des médicaments (EMA). C'est ce qu'a confirmé ce vendredi le président du gouvernement, Pedro Sánchez, lors de la présentation au Salon international du tourisme de Madrid (Fitur) du certificat vert Covid de l'UE, qui entrera en vigueur le 1er juillet dans tous les pays de l'Union européenne dans le but de stimuler le tourisme. À partir de lundi - selon l'arrêté ministériel publié au BOE vendredi - les touristes en provenance d'Australie, de Nouvelle-Zélande, de Singapour, d'Israël, de Corée du Sud, de Thaïlande, du Rwanda, de Chine, du Royaume-Uni et du Japon pourront entrer "sans restrictions ni exigences sanitaires", a déclaré M. Sanchez. Les résidents des régions administratives spéciales de Hong Kong et de Macao pourront également entrer gratuitement. Une semaine plus tard, "toutes les personnes vaccinées et leurs familles sont également les bienvenues, quel que soit leur lieu d'origine", a déclaré le Premier ministre. Dans le cas des enfants de plus de 6 ans, il sera nécessaire de présenter une PCR négatif effectué dans le pays d'origine. Le président a avancé que, tout au long de l'année 2021, l'Espagne espère récupérer entre 60 et 70% des touristes étrangers de 2019 et que cet été est attendu entre 8,5 et 10 millions de visiteurs étrangers.Lina Bouzekri