Selon le directeur du FBI, Christopher Wray, des conversations inquiétantes ont été entendues, notamment des appels à des manifestations armées. Ces communications sont désormais analysées et examinées pour évaluer le potentiel réel de menace.

"Nous sommes préoccupés par le risque de violences lors des divers rassemblements prévus au cours des prochains jours ici à Washington et devant des bâtiments officiels à travers les États-Unis", a déclaré M. Wray. Plus de 200 suspects ont déjà été identifiés, qui pourraient planifier des actions similaires aux émeutes survenues au Capitole il y a quelques jours. M. Wray a aussi immédiatement eu un message pour les fauteurs de troubles potentiels. "Nous savons qui vous êtes", a-t-il déclaré.

Les partisans du président sortant Donald Trump ont pris d'assaut le siège du Congrès dans la capitale Washington mercredi dernier. Les forces de sécurité n'ont pas réussi à empêcher les émeutiers de pénétrer en nombre dans le bâtiment. Cinq personnes ont été tuées dans les émeutes. Selon M. Wray, plus de 100 personnes ont été arrêtées en rapport avec ces violences et l'enquête est loin d'être terminée.

Selon le directeur du FBI, Christopher Wray, des conversations inquiétantes ont été entendues, notamment des appels à des manifestations armées. Ces communications sont désormais analysées et examinées pour évaluer le potentiel réel de menace. "Nous sommes préoccupés par le risque de violences lors des divers rassemblements prévus au cours des prochains jours ici à Washington et devant des bâtiments officiels à travers les États-Unis", a déclaré M. Wray. Plus de 200 suspects ont déjà été identifiés, qui pourraient planifier des actions similaires aux émeutes survenues au Capitole il y a quelques jours. M. Wray a aussi immédiatement eu un message pour les fauteurs de troubles potentiels. "Nous savons qui vous êtes", a-t-il déclaré. Les partisans du président sortant Donald Trump ont pris d'assaut le siège du Congrès dans la capitale Washington mercredi dernier. Les forces de sécurité n'ont pas réussi à empêcher les émeutiers de pénétrer en nombre dans le bâtiment. Cinq personnes ont été tuées dans les émeutes. Selon M. Wray, plus de 100 personnes ont été arrêtées en rapport avec ces violences et l'enquête est loin d'être terminée.