Gérald Papy
Gérald Papy
Rédacteur en chef adjoint du Vif/L'Express
Opinion

09/01/19 à 11:55 - Mise à jour à 11:55
Du Le Vif/L'Express du 03/01/19

"La décision de Trump d'abandonner les Kurdes de Syrie prive les USA d'un levier pour la résolution diplomatique du conflit"

Si elle peut éviter le chaos dans lequel a été plongé le Moyen-Orient depuis la guerre déclenchée par George W. Bush contre l'Irak en 2003, la décision de Donald Trump de cesser de projeter militairement les Etats-Unis comme le " gendarme du monde " peut séduire les partisans d'un ordre mondial plus équilibré.

Le problème est que ce renoncement motivé par des raisons budgétaires et pour le plaisir trumpien de flatter les électeurs et faire payer les pays riches qui " utilisent notre incroyable armée pour les protéger " s'accompagne d'une indigence diplomatique sans doute inégalée et d'un abandon des alliés traditionnels des Etats-Unis, défenseurs de valeurs démocratiques que l'on pensait encore communes.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires