Le Conseil norvégien pour les réfugiés estime que 26 millions de personnes sont déplacées chaque année par des catastrophes telles que des inondations et des tempêtes, soit une personne par seconde. D'ici 2045, selon la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification, quelque 135 millions de personnes pourraient être déplacées en raison de la dégradation des terres et des sols. La plupart de ces personnes sont déplacées à l'intérieur de leur propre pays. Mais le nombre de personnes forcées de fuir par-delà les frontières est en augmentation. Sommes-nous à l'aube d'une nouvelle crise migratoire ?
...