Le bateau, qui transportait 17 membres d'équipage -- 15 Russes et 2 Sud-Coréens --, avait été saisi le 17 juillet en mer du Japon par les garde-frontières nord-coréens.

Ce dernier l'accusait d'avoir "enfreint les règles d'entrée et de séjour sur le territoire de la Corée du Nord", selon le ministère russe des Affaires étrangères.

Depuis sa saisie, le "Xiang Hai Lin 8", qui appartient à la "Société de pêche du Nord-est" basée dans la région de Sakhaline (en Extrême-Orient russe), était ancré dans le port nord-coréen de Wonsan, au bord de la mer du Japon.

"A 19h30, le navire a quitté la jetée du port de Wonsan et a pris la direction de Sokcho (Corée du Sud), où deux membres d'équipage sud-coréens seront débarqués à terre", a précisé l'ambassade russe sur Facebook.

Cette dernière a promis de continuer à enquêter sur les "circonstances" de la détention du bateau.

Pour sa part, le ministère sud-coréen de l'Unification s'est félicité de la restitution du bateau, précisant qu'il était arrivé dimanche après-midi à Sokcho, située 160 km au nord-est de Séoul.