Ce mécanisme de financement original pour une agence de l'ONU - qui fonctionne comme les fameuses cagnottes que l'on voit fleurir - a été porté sur les fonts baptismaux le 13 mars 2020 et a depuis bénéficié de la générosité de 661.000 individus, entreprises et autres organisations, afin de venir financer l'aide que l'OMS et ses partenaires apportent aux pays dans la lutte contre la pandémie.

Une belle performance, se réjouit l'organisation dans un communiqué, en expliquant qu'il faut redoubler d'efforts pour arriver à lever les 1,6 milliard de dollars dont elle estime avoir besoin pour "surmonter les défis présents et à venir" dans la bataille contre la pandémie.

Cette prochaine phase de levées de fonds sera menée par la toute jeune Fondation de l'OMS, une organisation indépendante chargée de trouver de l'argent pour le compte de l'OMS, dont le budget est limité (un peu plus de 5,8 milliards de dollars pour la période 2020-2021) mais dont le rôle a été surmultiplié par la pandémie.

"Nous avons tant fait durant l'année passée, malheureusement la pandémie est loin d'être terminée et nous ne pouvons pas cesser le combat maintenant. Nous vous remercions pour vos contributions et vous demandons de continuer à nous soutenir pour vaincre le Covid-19", a déclaré le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Cette seconde phase doit continuer à financer directement la lutte contre la maladie, mais aussi financer la campagne anti-désinformation menée par l'organisation, ou encore accélérer l'accès équitable aux vaccins. C'est une des priorités de l'organisation qui, avec l'Alliance pour les vaccins (Gavi) entre autres, a mis en place le système Covax, permettant notamment de financer les vaccins pour 92 pays défavorisés grâce aux pays donateurs.

Ce mécanisme de financement original pour une agence de l'ONU - qui fonctionne comme les fameuses cagnottes que l'on voit fleurir - a été porté sur les fonts baptismaux le 13 mars 2020 et a depuis bénéficié de la générosité de 661.000 individus, entreprises et autres organisations, afin de venir financer l'aide que l'OMS et ses partenaires apportent aux pays dans la lutte contre la pandémie. Une belle performance, se réjouit l'organisation dans un communiqué, en expliquant qu'il faut redoubler d'efforts pour arriver à lever les 1,6 milliard de dollars dont elle estime avoir besoin pour "surmonter les défis présents et à venir" dans la bataille contre la pandémie. Cette prochaine phase de levées de fonds sera menée par la toute jeune Fondation de l'OMS, une organisation indépendante chargée de trouver de l'argent pour le compte de l'OMS, dont le budget est limité (un peu plus de 5,8 milliards de dollars pour la période 2020-2021) mais dont le rôle a été surmultiplié par la pandémie. "Nous avons tant fait durant l'année passée, malheureusement la pandémie est loin d'être terminée et nous ne pouvons pas cesser le combat maintenant. Nous vous remercions pour vos contributions et vous demandons de continuer à nous soutenir pour vaincre le Covid-19", a déclaré le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus. Cette seconde phase doit continuer à financer directement la lutte contre la maladie, mais aussi financer la campagne anti-désinformation menée par l'organisation, ou encore accélérer l'accès équitable aux vaccins. C'est une des priorités de l'organisation qui, avec l'Alliance pour les vaccins (Gavi) entre autres, a mis en place le système Covax, permettant notamment de financer les vaccins pour 92 pays défavorisés grâce aux pays donateurs.