"Le cardinal Ortega est décédé et alors que l'on commence à ressentir son absence physique, remontent, avec notre reconnaissance, les souvenirs de ses qualités personnelles et de son infatigable zèle pastoral", a indiqué un communiqué signé de l'archevêque de La Havane, Juan de la Caridad Garcia Rodriguez.

Né le 18 octobre 1936 et considéré comme un homme de consensus, Jaime Ortega a dirigé l'Eglise cubaine pendant 35 ans.

Il avait présenté sa démission en 2011, comme l'y obligeaient les règles vaticanes lorsqu'un archevêque atteint 75 ans.

Mais le pape François, dont il est un ami proche et qu'il avait reçu sur l'île en 2015, ne l'a acceptée qu'en 2016.

Le cardinal était d'ailleurs son messager au cours des 18 mois de négociations secrètes qui ont mené à l'annonce inattendue d'un rapprochement entre Cuba et les Etats-Unis en décembre 2014.

Ce dégel fut accompagné par un échange de prisonniers entre les anciens ennemis de la Guerre froide, puis de la visite historique du président américain Barack Obama sur l'île en 2016.

Il n'aura toutefois été que de courte durée, l'arrivée à la Maison blanche de Donald Trump en 2017 ayant été accompagnée d'une salve de sanctions contre Cuba, pour son soutien au gouvernement vénézuélien de Nicolas Maduro.