En 2016, Donald Trump avait une grande partie de sa campagne sur l'image controversée d'Hillary Clinton. Scandant "lock her up" durant ses meetings, il en avait fait un slogan. Pour sa réélection en 2020, il a fait de quatre élues démocrates issues de minorités, et en particulier Ilhan Omar, le visage de sa campagne. Il cible notamment son statut de réfugiée, sa religion et son appartenance ethnique.
...