Un soupir de soulagement. Le 9 octobre 2016, le Nigeria s'en sort plutôt bien lors du match d'ouverture de la campagne qualificative pour la Coupe du monde russe. Deux buts d'Alex Iwobi et de Kelechi Iheanacho, les jeunes prodiges qui évoluent en Premier League anglaise, permettent aux Super Eagles de remporter la mise en Zambie, un des rivaux historiques du pays sur le plan sportif. 1-2 : c'est un bon début, au sein du " groupe de la mort " du continent africain, qui comprend aussi l'Algérie et le Cameroun. Un an plus tard, le 9 octobre 2017, le Nigeria confirme sa qualification pour la Russie en battant la Zambie par le plus petit score à domicile. Il peut à nouveau rêver de séduire le monde. En surmontant ses tourments politiques.
...