L'alliance kurdo-arabe soutenue par une coalition internationale menée par les Etats-Unis "a pris le contrôle d'une région au sud de l'Euphrate, coupant ainsi la dernière route que l'EI pouvait utiliser pour se retirer de Raqa", a expliqué Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

LIRE AUSSI : Un émissaire américain : "Tous les djihadistes étrangers à Raqa vont mourir à Raqa"

L'alliance kurdo-arabe soutenue par une coalition internationale menée par les Etats-Unis "a pris le contrôle d'une région au sud de l'Euphrate, coupant ainsi la dernière route que l'EI pouvait utiliser pour se retirer de Raqa", a expliqué Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). LIRE AUSSI : Un émissaire américain : "Tous les djihadistes étrangers à Raqa vont mourir à Raqa"