Le chef du gouvernement avait appris lundi après-midi, de retour de Belgique où il a rencontré son homologue Alexander De Croo, que l'une de ses filles âgée de 11 ans avait été testée positive. "Il a donc immédiatement pratiqué un test PCR, qui s'avère positif", a expliqué Matignon.

Ministres en quarantaine

Le Premier ministre Alexander De Croo et ses ministres Sophie Wilmès, Annelies Verlinden, Ludivine Dedonder et Vincent Van Quickenborne vont subir un test PCR et resteront en quarantaine jusqu'à ce que le résultat du test soit négatif, a indiqué ce lundi soir le cabinet de M. De Croo. Ces membres du gouvernement ont rencontré plus tôt dans la journée le Premier ministre français, Jean Castex, qui a été testé positif au coronavirus en soirée.

Après avoir été prévenu par son homologue français, Alexander De Croo "a immédiatement interrompu ses activités", indique le cabinet. Il sera testé mercredi et restera en quarantaine jusqu'au résultat négatif du test. Les autres ministres concernés par la rencontre avec le Premier ministre français feront de même.

Toutes les mesures de précaution en vigueur ont été appliquées, précise-t-on encore. Le Premier ministre français souffrait lundi soir de "légers symptômes", selon son entourage, notamment une "légère toux".

Alexander De Croo "se sent tout à fait bien"

Le Premier ministre Alexander De Croo, placé en quarantaine après que son homologue français Jean Castex a été testé positif au coronavirus, "se sent tout à fait bien" pour l'instant, a-t-il confirmé mardi matin lors d'une conférence de presse en ligne de Microsoft.

"Je me sens tout à fait bien. Je m'adapte, comme des milliers de gens doivent le faire pour le moment", a-t-il commenté. "J'ai immédiatement annulé tous les événements en présentiel, mais j'avais déjà bien nettoyé mon agenda pour me conformer aux nouvelles mesures en vigueur depuis ce week-end", a-t-il poursuivi.

M. De Croo et les ministres Dedonder, Wilmès, Verlinden et Van Quickenborne, sont en quarantaine depuis lundi, après une réunion de travail - dont un déjeuner - avec le Premier ministre français Jean Castex, qui a été testé positif en soirée. Tous subiront un test PCR mercredi, car "aujourd'hui ç'aurait été trop tôt pour savoir s'il y a eu contamination", a précisé M. De Croo. Ils resteront en quarantaine jusqu'au résultat négatif de celui-ci.

Le chef du gouvernement avait appris lundi après-midi, de retour de Belgique où il a rencontré son homologue Alexander De Croo, que l'une de ses filles âgée de 11 ans avait été testée positive. "Il a donc immédiatement pratiqué un test PCR, qui s'avère positif", a expliqué Matignon.Le Premier ministre Alexander De Croo et ses ministres Sophie Wilmès, Annelies Verlinden, Ludivine Dedonder et Vincent Van Quickenborne vont subir un test PCR et resteront en quarantaine jusqu'à ce que le résultat du test soit négatif, a indiqué ce lundi soir le cabinet de M. De Croo. Ces membres du gouvernement ont rencontré plus tôt dans la journée le Premier ministre français, Jean Castex, qui a été testé positif au coronavirus en soirée. Après avoir été prévenu par son homologue français, Alexander De Croo "a immédiatement interrompu ses activités", indique le cabinet. Il sera testé mercredi et restera en quarantaine jusqu'au résultat négatif du test. Les autres ministres concernés par la rencontre avec le Premier ministre français feront de même. Toutes les mesures de précaution en vigueur ont été appliquées, précise-t-on encore. Le Premier ministre français souffrait lundi soir de "légers symptômes", selon son entourage, notamment une "légère toux".