Avec 53.245 morts recensés du lundi 27 septembre au dimanche 3 octobre, soit 7.606 chaque jour en moyenne, le bilan global de la pandémie de Covid-19 poursuit une baisse enclenchée fin août, après qu'un pic à 10.000 décès par jour en moyenne avait brièvement été atteint. En un mois, le nombre hebdomadaire de décès a diminué de près d'un quart (24%).

Début novembre 2020, le seuil symbolique de 50.000 morts recensés en une semaine avait été atteint et rapidement dépassé, pour se situer finalement à plus de 100.000 décès la dernière semaine de janvier, le plus lourd bilan hebdomadaire de la pandémie. Après une année de rebonds épidémiques liés notamment à la diffusion de variants, dont le Delta, hautement contagieux, la courbe des nouvelles contaminations est aussi en baisse, de près d'un tiers par rapport à fin août. Avec près de 81 doses de vaccins anti-Covid-19 administrées pour 100 habitants dans le monde, selon un comptage de l'AFP, les autorités espèrent voir cette baisse se poursuivre, même si de grandes disparités subsistent entre les régions.

Au 4 octobre, 123 doses pour 100 habitants ont été administrées en Amérique du Nord, contre seulement 11 en Afrique. La moitié des pays du continent ont entièrement vacciné moins de 2% de leur population, selon le bureau de l'Organisation mondiale de la santé pour l'Afrique. Au total, quelque 4,8 millions de décès ont été recensés dans le monde depuis la découverte du virus en décembre 2019 en Chine. L'OMS estime cependant, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

Avec 53.245 morts recensés du lundi 27 septembre au dimanche 3 octobre, soit 7.606 chaque jour en moyenne, le bilan global de la pandémie de Covid-19 poursuit une baisse enclenchée fin août, après qu'un pic à 10.000 décès par jour en moyenne avait brièvement été atteint. En un mois, le nombre hebdomadaire de décès a diminué de près d'un quart (24%).Début novembre 2020, le seuil symbolique de 50.000 morts recensés en une semaine avait été atteint et rapidement dépassé, pour se situer finalement à plus de 100.000 décès la dernière semaine de janvier, le plus lourd bilan hebdomadaire de la pandémie. Après une année de rebonds épidémiques liés notamment à la diffusion de variants, dont le Delta, hautement contagieux, la courbe des nouvelles contaminations est aussi en baisse, de près d'un tiers par rapport à fin août. Avec près de 81 doses de vaccins anti-Covid-19 administrées pour 100 habitants dans le monde, selon un comptage de l'AFP, les autorités espèrent voir cette baisse se poursuivre, même si de grandes disparités subsistent entre les régions.Au 4 octobre, 123 doses pour 100 habitants ont été administrées en Amérique du Nord, contre seulement 11 en Afrique. La moitié des pays du continent ont entièrement vacciné moins de 2% de leur population, selon le bureau de l'Organisation mondiale de la santé pour l'Afrique. Au total, quelque 4,8 millions de décès ont été recensés dans le monde depuis la découverte du virus en décembre 2019 en Chine. L'OMS estime cependant, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.