"La prière de l'Angélus du Saint-Père aura lieu dans la bibliothèque du Palais apostolique et non sur la place Saint-Pierre depuis la fenêtre. La prière sera retransmise en vidéo en direct sur la chaîne Vatican News et sur des écrans sur la place Saint-Pierre de manière à permettre aux fidèles de participer", a détaillé le Vatican dans un communiqué. Cette décision "a été rendue nécessaire pour éviter les risques de diffusion du Covid-19 liés à la formation de rassemblements au cours des contrôles pour l'accès à la place Saint-Pierre", a expliqué le Vatican. L'audience hebdomadaire du pape de mercredi "se déroulera dans les mêmes conditions".

L'Angélus du dimanche et l'audience du mercredi représentent une grande attraction pour les pèlerins et touristes venant à Rome et désireux de voir le pape en chair et en os. La foule habituellement présente devrait donc être fortement réduite après l'annonce du Vatican. Par ailleurs, jusqu'au dimanche 15 mars, les messes à Sainte-Marthe, la résidence hôtelière où réside le pape au Vatican, sont annulées. Cela fait plus d'une semaine que le pape, 83 ans, à la tête des 1,3 milliard de catholiques, n'a pas quitté cette résidence, située à quelques pas de la basilique Saint-Pierre.

Pas une première

L'Angélus virtuel de dimanche ne sera pas une première. Le 17 mai 1981 par exemple, Jean Paul II l'avait célébré depuis son lit après l'attentat dont il avait été victime. La tradition de l'Angélus remonte au pontificat de Pie XII, qui le 15 août 1954 inaugura l'Angélus par voie radiophonique depuis la résidence d'été des papes à Castel Gandolfo, près de Rome. Satisfait de cette expérience, il lança à l'automne de la même année l'Angélus en public sur la place Saint-Pierre.

Le Vatican, plus petit Etat du monde, a annoncé vendredi son premier cas de coronavirus, détecté dans le modeste centre médical qui accueille en temps normal habitants et employés du Vatican. La Cité du Vatican, en grande partie enserrée derrière des murs élevés de part et d'autre de la place Saint-Pierre, s'étend seulement sur 44 hectares (0,44 km2). Cet Etat insolite ne compte que 450 habitants, dont une centaine de gardes suisses vivant ensemble dans une caserne.

"La prière de l'Angélus du Saint-Père aura lieu dans la bibliothèque du Palais apostolique et non sur la place Saint-Pierre depuis la fenêtre. La prière sera retransmise en vidéo en direct sur la chaîne Vatican News et sur des écrans sur la place Saint-Pierre de manière à permettre aux fidèles de participer", a détaillé le Vatican dans un communiqué. Cette décision "a été rendue nécessaire pour éviter les risques de diffusion du Covid-19 liés à la formation de rassemblements au cours des contrôles pour l'accès à la place Saint-Pierre", a expliqué le Vatican. L'audience hebdomadaire du pape de mercredi "se déroulera dans les mêmes conditions".L'Angélus du dimanche et l'audience du mercredi représentent une grande attraction pour les pèlerins et touristes venant à Rome et désireux de voir le pape en chair et en os. La foule habituellement présente devrait donc être fortement réduite après l'annonce du Vatican. Par ailleurs, jusqu'au dimanche 15 mars, les messes à Sainte-Marthe, la résidence hôtelière où réside le pape au Vatican, sont annulées. Cela fait plus d'une semaine que le pape, 83 ans, à la tête des 1,3 milliard de catholiques, n'a pas quitté cette résidence, située à quelques pas de la basilique Saint-Pierre.L'Angélus virtuel de dimanche ne sera pas une première. Le 17 mai 1981 par exemple, Jean Paul II l'avait célébré depuis son lit après l'attentat dont il avait été victime. La tradition de l'Angélus remonte au pontificat de Pie XII, qui le 15 août 1954 inaugura l'Angélus par voie radiophonique depuis la résidence d'été des papes à Castel Gandolfo, près de Rome. Satisfait de cette expérience, il lança à l'automne de la même année l'Angélus en public sur la place Saint-Pierre.Le Vatican, plus petit Etat du monde, a annoncé vendredi son premier cas de coronavirus, détecté dans le modeste centre médical qui accueille en temps normal habitants et employés du Vatican. La Cité du Vatican, en grande partie enserrée derrière des murs élevés de part et d'autre de la place Saint-Pierre, s'étend seulement sur 44 hectares (0,44 km2). Cet Etat insolite ne compte que 450 habitants, dont une centaine de gardes suisses vivant ensemble dans une caserne.