En Espagne, seules la Galice et la Castille-La Manche sont encore orange. Le gouvernement belge adopte ces codes de couleurs et cela a des conséquences pour les voyageurs de retour de ces zones. La plupart du reste de l'Europe continue de virer au vert, même si le Luxembourg passe à l'orange. De grandes parties des Pays-Bas, de la Suède, toute l'Irlande et certaines régions de Grèce restent orange.

Pour qu'une région soit rouge sur la carte, deux cas de figure sont possibles. Dans le premier, il faut une incidence située entre 75 et 200 cas pour 100.000 habitants et un taux de positivité aux tests Covid de 4% ou plus. En ce qui concerne le second, l'incidence doit être supérieure à 200 cas pour 100.000 habitants mais inférieure à 500, limite au-dessus de laquelle elle passe en rouge foncé.

Le changement des codes couleurs peut avoir des conséquences désagréables pour les voyageurs de retour de ces régions. Ceux qui reviennent d'un séjour en zone rouge doivent se mettre en quarantaine pendant dix jours et passer deux tests PCR. Cette quarantaine peut être interrompue le septième jour si un deuxième test PCR s'avère négatif. Le gouvernement n'adopte la mise à jour de la carte ECDC que le lundi suivant cette mise à jour, après quoi le code couleur s'applique à partir du mercredi.

D'autres destinations de vacances, comme l'Italie, la France et l'Allemagne, restent totalement vertes. Toute personne revenant d'un pays vert (ou orange) ne doit pas être testée à son retour, ni être en quarantaine.

En Belgique, Bruxelles reste la seule région orange, la Flandre et la Wallonie sont vertes.

En Espagne, seules la Galice et la Castille-La Manche sont encore orange. Le gouvernement belge adopte ces codes de couleurs et cela a des conséquences pour les voyageurs de retour de ces zones. La plupart du reste de l'Europe continue de virer au vert, même si le Luxembourg passe à l'orange. De grandes parties des Pays-Bas, de la Suède, toute l'Irlande et certaines régions de Grèce restent orange. Pour qu'une région soit rouge sur la carte, deux cas de figure sont possibles. Dans le premier, il faut une incidence située entre 75 et 200 cas pour 100.000 habitants et un taux de positivité aux tests Covid de 4% ou plus. En ce qui concerne le second, l'incidence doit être supérieure à 200 cas pour 100.000 habitants mais inférieure à 500, limite au-dessus de laquelle elle passe en rouge foncé. Le changement des codes couleurs peut avoir des conséquences désagréables pour les voyageurs de retour de ces régions. Ceux qui reviennent d'un séjour en zone rouge doivent se mettre en quarantaine pendant dix jours et passer deux tests PCR. Cette quarantaine peut être interrompue le septième jour si un deuxième test PCR s'avère négatif. Le gouvernement n'adopte la mise à jour de la carte ECDC que le lundi suivant cette mise à jour, après quoi le code couleur s'applique à partir du mercredi. D'autres destinations de vacances, comme l'Italie, la France et l'Allemagne, restent totalement vertes. Toute personne revenant d'un pays vert (ou orange) ne doit pas être testée à son retour, ni être en quarantaine.En Belgique, Bruxelles reste la seule région orange, la Flandre et la Wallonie sont vertes.